Recherche ciblée

Apprendre à communiquer avec le coeur

Mise au point il y a une quarantaine d’années aux USA par Marshall Rosenberg, docteur en psychologie clinique et disciple de Rogers, le père de l’approche «centrée sur la personne», la communication non-violente est un ensemble de techniques qui placent l’empathie au centre de toute interaction humaine. Ce faisceau de pratiques est relayé dans le monde entier par des formateurs certifiés.


L'empathie au coeur du processus

Selon Rosenberg, qui a initié la CNV dans les années 70, «la communication non-violente est le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant.» Wikipedia précise que «l'empathie est au cœur de ce processus de communication, point commun avec l'approche centrée sur la personne du psychologue Carl Rogers dont Marshall B. Rosenberg a été l'un des élèves.» Le terme «non-violent» serait une référence à Gandhi.

Toujours est-il que ces techniques nous invitant à communiquer sans heurt et en respectant l'autre – techniques empruntes, selon certains, de spiritualité – se sont rapidement répandues de par le monde. Un réseau impressionnant d'associations s'est constitué, en lien avec le Centre pour la Communication non-violente à Albuquerque (Nouveau-Mexique) – organisme promoteur de la méthode et centre de certification de ses formateurs.

Paix intérieure

On nous apprend que «la finalité est qu’une masse critique de personnes utilisent la CNV pour participer à l’avènement d’une paix intérieure, interpersonnelle et institutionnelle.» Selon cet organisme, le but de la communication non-violente est de «tisser des liens sur le plan humain encourageant les échanges venant du cœur et de mettre sur pied des structures gouvernementales et civiles qui favorisent de tels échanges.»

Séminaires d'initiation

En Suisse romande, l'Association suisse pour la Communication NonViolente, propose un séminaire d'initiation de 2 jours suivi d'un module de 2 jours également et permettant la pratique du dialogue CNV à partir de 6 thèmes principaux: l'empathie, l'auto-empathie, la colère, la culpabilité, les demandes difficiles, entendre ou dire non.

Un module III est également proposé et de nombreux stages et séminaires sont organisés tout au long de l'année. Ces cours s'adressent aux particuliers, mais peuvent intéresser certaines institutions telles que les établissements médicaux-sociaux, les associations caritatives ou encore le monde carcéral. Le milieu scolaire est aussi concerné et les enseignants, les psychologues scolaires les médiateurs sont également les bienvenus.


Wikipedia

Centre pour la Communication NonViolente à Albuquerque (USA)

Association pour la Communication NonViolente en Suisse romande (ACNV-SR)