Recherche ciblée

C’est la crise: place à la formation!

Faire des économies dans le domaine du développement personnel correspond à une réaction immédiate, à court terme. La conséquence pour les entreprises? Une stagnation de l’évolution des compétences représente un risque évident de perdre les meilleurs éléments, qui partiront vers une concurrence plus futée et qui survivra à la crise.

 

 

Développement des compétences = succès du business = investissement stratégique

Pour assurer la compétitivité, peut-on compter uniquement sur l’acquis? La principale richesse des entreprises, c’est le savoir-faire de ceux qui conçoivent des produits et des services, mais surtout qui les font évoluer. Diverses études montrent que les entreprises qui parviennent à garder la vision du développement RH en parallèle avec le développement de leurs produits sont celles qui ont les meilleurs résultats. Mais comment nourrit-on ces humains et ce savoir-faire?

Retour sur investissement

Formation, coaching, bilan de compétences, mentoring, team-building: tels sont quelques moyens à notre disposition pour développer les compétences. L’investissement formation doit offrir un «retour sur investissement» concret, visible, efficace et reconnu, pour qu’il ait une chance de survie à long terme en contribuant de manière concrète au succès du business.

Lorsque vous mettez en place une formation, savez-vous que l’amont et l’aval de cette formation représentent le 75 % du succès de votre investissement?

Dès lors, penchons-nous sur les phases essentielles menant au succès de vos formations:

  • Décliner une politique de formation à partir de la stratégie d’entreprise ou RH, en fonction des projets, des objectifs, de la culture d’entreprise, etc.
  • Procéder à une analyse approfondie du besoin avec chaque partie prenante, en tenant compte du contexte et de l’environnement
  • Définir des objectifs mesurables pour procéder au choix de l’action de développement la plus appropriée et du prestataire le plus adéquat 
  • Elaborer le contenu et mettre en place la formation.
  • Intégrer les compétences acquises dans le quotidien en transformant les connaissances acquises en compétences utilisables dans la fonction du collaborateur. Pour atteindre cet ultime objectif, gage de retour sur investissement, le meilleur moyen reste l’accompagnement individuel pour aider vos employés à appliquer les nouveaux outils, mais aussi adapter l’environnement et informer.

La gestion d’une  formation est un projet à part entière, où il ne faut pas négliger la communication et l’implication de la direction. En fonction de votre temps et de vos compétences, outsourcer la gestion de votre projet de A à Z à des professionnels du métier, ayant le réseau de spécialistes et de l’expérience, est parfois le plus judicieux.

N’oublions pas que de déléguer nos enjeux au meilleur animateur qui nous aura démarché, se résumerait à lui céder l’entière responsabilité de répondre à toutes nos attentes!


Murielle Bernard-Girardin (photo) est consultante en organisation de formation

www.competencielle.ch