Recherche ciblée

Diplômes helvétiques: un désir de transparence

Le développement d’un CNC (cadre national des certifications) permet d’élaborer une grille unique de lecture, favorise la perméabilité et la transparence au sein du système de formation et invite à la comparaison entre diplômes décernés en Suisse et titres étrangers. La FSEA (Fédération suisse pour la formation continue) déplore toutefois que l’ordonnance n’inclue pas les titres délivrés dans le cadre de la formation des adultes.

 

 

Le CNC doit permettre à l’ensemble des certifications d’être classifiées selon une grille de lecture unique. Ainsi, les compétences acquises au terme d’une formation en Suisse pourront être comparées aux compétences certifiées par un diplôme étranger (cadre européen des certifications). Cela signifie par exemple que la valeur d’un Brevet fédéral classé dans le CNC pourra être comparée avec celle d’un Bachelor délivré en Allemagne.

Formation continue exclue

La FSEA salue les efforts de la Confédération de créer un CNC pour favoriser la transparence et la perméabilité au sein du système éducatif helvétique. Cependant, ce projet ne concerne que les formations dites formelles, ce qui exclut la formation continue.


 

www.alice.ch